• [31/12/2012] Pinguine Deluxe, Puerto Rico, Pepper

    Dernier jour de l'année 2012 et trois parties au programme, si l'on veut bien considérer que celle jouée en fin de nuit est encore en 2012... Au programme, donc, une partie de Pinguine Deluxe, histoire de montrer un jeu hyper rapide et hyper malin à Yann, lequel appréciera bien, puis un des fleurons du jeu allemand, Puerto Rico, pour répondre à la demande de Barthélémy qui voulait essayer un top jeux, mais ils seront tous les deux plutôt déçus (oh, les vilains !), puis une partie de Pepper, au bout de la nuit, un petit jeu de cartes de Wolfgang Kramer auquel je n'avais pas encore joué...

     

    PINGUINE DELUXE : 

     

      Que la banquise est longue à installer ! Seul défaut de ce superbe jeu topologique...    
     


      Yann joue les pingouins rouges et moi les verts...



      Sur le haut de la banquise, je pense déjà que je vais faire une belle razzia sur les tuiles en me réservant une grande zone...    


      Sur le bas, c'est plutôt Yann qui est bien placé, mais j'ai un pingouin vert pour l'empêcher de se sentir trop tranquille...  


      On approche clairement de la fin de partie...   


      La fin de partie a sonné et chacun va empocher les tuiles de ses zones. A ce petit jeu, je gagne, mais au niveau des poissons, ce n'est pas sûr car Yann a privilégié les grosses pêches...   

    Bilan synthétique :

    On a aimé
    - La grâce que dégage ce jeu extrêmement pur,
    - Le look des figurines,
    - Voir triompher une stratégie poissons alors que je pensais la stratégie zones presque imbattable...

     

    On a moins aimé
    - Le temps d'installation de la banquise.

     

     

     

    Scores de la partie :

    Yann (rouge) : 51
    Ludo le gars (vert) : 49

    Note du jeu (sur cette partie) : 18 / 20


    Durée de la partie : 10 minutes

     

     

     

     

    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

    PUERTO RICO : 

     

      Bon, je ne vais pas vous raconter tous les mécanismes de Puerto Rico, jeu joué, rejoué et encore joué par chez nous et bien détaillé sur mon site... Seulement, sachez que cette partie à 3 joueurs aura tout d'atypique...   
     


      J'ai entamé la partie avec un indigo puis j'ai opté pour le maçon pour construire une grande teinturerie. Yann a aussi un indigo et se construit une petite teinturerie puis prend l'arrivée des colons. Quant à Barthélémy, porteur de maïs, il a placé un petit marché puis a choisi la production. Je suis déjà largué...



      J'accumule les erreurs de choix, privé d'argent et prenant quand même un tabac avec le planteur au lieu d'un indigo pour rentabiliser ma teinturerie... Tout comme Barthélémy, je construis un petit marché, mais j'y ai moins intérêt que lui...   


      Barthélémy aimerait bien que le maïs sorte plus dans les tuiles de plantation, mais ce n'est pas le cas...  


      Au lieu que mes petits copains exportent, je le fais avant eux, pour 1PV de plus, ce qui provoque assez vite le remplissage du bateau de taille 5...   


      Yann s'interroge sur les bâtiments mauves disponibles et leur pertinence. Tout à faot l'écueil du jeu pour les débutatants, mais il est malin le bougre...   


      Je souffre toujours autant d'une pénurie d'argent, alors que j'ai deux grosses usines, enfin en adéquation avec mes plantations pour l'indigo...     


      Yann a lui aussi deux grosses usines (raffinerie de sucre et séchoir à tabac) et c'est ce qui a tendance à accélerer l'arrivée des colons via le bateau... Je ne m'en méfie pas assez, car cela va faire se terminer la partie de manière hyper rapide... 


      Bing ! Avec son choix d'intendant, à nouveau, Barthélémy ne peut plus assez remplir le bateau et cela provoque la fin de partie, effective quand Yann et moi aurons joué. A noter que le dispensaire construit par Yann a lui aussi contribué à l'accélération de la partie...   


      Le plateau de Yann, une fois la partie achevée, alors qu'il ya vraiment beaucoup de cases libres en haut et que les PV accumulés en cours de partie sont faibles... Sa stratégie de productions variées était plus sur le long terme...   


      Le plateau de Barthélémy, grand stratège dans son idée de provoquer la fin de partie le plus vite possible. Il faut dire qu'il est le seul à avoir construit un gros bâtiment mauve, actif qui plus est...    


      Et voici mon pitoyable plateau, lequel aurait été correct si la partie avait duré environ trois tours de plus... Je suis vraiment surpris des scores finaux et, encore plus, du décalage des trois conditions de fin, souvent très proches les unes des autres   

    Bilan synthétique :

    On a aimé
    - Les diverses stratégies développables,
    - Le côté mythique du jeu par chez nous.

     

    On a moins aimé
    - La trop grande rapidité de cette partie, carrément moins excitante que d'habitude !
    - Un côté jeu "un poil vieilli" dites voir... :-).

     

     

     

    Scores de la partie :

    Yann :18 (12 de bâtiments + 0 de bonus + 6 de PV)
    Barthélémy : 26 (10+3+13)

    Ludo le gars : 24 (8+0+16)

     

    Note du jeu (sur cette partie) : 18 / 20


    Durée de la partie : 1 heure 30 minutes

     

     

     

     

    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

     

    PEPPER : 

     

      Pepper est un jeu de plis original. Déjà il est jouable jusqu'à 9. Pas mal... Ensuite, il renouvelle les droits de défausse de cartes lors d'un pli, afin d'avoir le moins de cartes piments (valmeur 1), une fois la partie achevée...     
     


      Les 84 cartes, en 6 couleurs, numérotées de 1 à 14, sont divisées entre les joueurs, ce qui en fournit 12 à chacun. On doit étaler devant soi les éventuelles cartes 1 reçues. Ici, Julie a le piment marron, Maitena le jaune, Yann le rouge et le vert, Barthélémy le violet et moi-même le bleu...



      Le joueur actif jette une carte et on doit suivre à la couleur. Cependant, on n'est jamais obligé de jeter le piment de la couleur en question (pour le réserver pour plus tard...). Enfin,, si on ne peut pas jouer à la couleur, on se défausse de ce qu'on veut, même d'un piment étalé devant soi ! Ici, pas moins de trois piments remportés par Nathalie qui a joue le 9 jaune...   


      Et elle en est contente de son pli ;-)  


      L'ambiance est sympa même si je suis mal en point, sentant que mon angine naissante est en train de me faire monter en fièvre...   


      Jolie collecte pour votre serviteur, lequel ne pourra pas s'en dépatouiller...   


      Tristan choisit sa carte à venir...   


     Maitena et Yann aussi... 


      Petite vue d'un pli. Pour les scores, en fin de chacune des 5 manches, on marque 2PV par piment amassé + 1PV par carte de la même couleur qu'on a dans ses plis (+ éventuelles cartes restant en main) ! C'est très très vicieux cette affaire...   


      Allez, c'est reparti, on me massacre, ils aiment ça les méchants...   


      Bon, ben là, je termine carrément la manche avec les 6 piments !!! Ca ne va plus du tout...    


      Fin de la cinquième et dernière manche, avec une belle victoire conjointe de Barthélémy et Julie, tous deux à 0PV !  

    Bilan synthétique :

    On a aimé
    - La possibilité de jouer jusqu'à 9 joueurs,
    - La possibilité de jeter un piment présent devant soi au lieu d'une carte de sa main : ça apporte une sympathique touche d'originalité.

     

    On a moins aimé
    - Le manque de lisibilité des cartes : les couleurs sont presque les mêmes et il n'y pas de symboles différents,
    - La place du hasard : si on a une grosse majorité de petites cartes, ça se passera mieux, évidemment,
    - L'impression qu'il n'y a pas 50 manières de jouer : minimiser ses plis limite les risques de scorer beaucoup si on se ramasse un piment en fin de manche,
    - Il semble que, lors d'une manche, on marque soit beaucoup soit rien du tout : ça s'est passé comme ça à chaque fois.

     

     

     

    Scores de la partie :

    Tristan : 13 (0+0+0+0+13)
    Julie : 0 (0+0+0+0+0)
    Nathalie : 15 (15+0+0+0+0)
    Maitena : 27 (24+0+0+0+3)
    Yann : 34 (0+12+20+0+2)
    Barthélémy : 0 (0+0+0+0+0)
    Ludo le gars : 84 (0+37+13+34+0)

     

    Note du jeu (sur cette partie) : 12 / 20


    Durée de la partie : 1 heure pour 5 manches

     

     

     

     

    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :