• [28/10/2012] Panic Lab X 2

    Autre nouveauté, découverte juste avant le déjeuner, la petite boîte Panic Lab, un jeu de Dominique Ehrhard sorti chez Gigamic. C'est un jeu de rapidité, à la Ricochet Robot dans l'esprit, ou à la Bongo, et qui marche super bien, avec un look vraiment sympa. On en enchaîne deux parties d'affilée et Tristan est, je crois, super content de son jeu...


    PANIC LAB :

      logotristan.jpg

     

     

      Le matériel, avec ses tons colorés et ses amibes difformes, donne clairement envie de jouer. La boîte métal, du plus bel effet, les quatre dés et les nombreux jetons ajoutent encore au plaisir. Dans ce jeu, un parcours est constitué aléatoirement de 25 tuiles dont 3 labos (un rouge, un jaune et un bleu), 3 grilles d'aération et 3 tuiles de mutation. Les 16 tuiles restantes sont celles des amibes, chacune en double exemplaires, avec trois caractéristiques possibles : la couleur (orange/rouge ou violet/bleu), la texture (rayures ou taches) et la forme (fantôme ou bicornes)...        
     


      C'est un jeu de rapidité dans lequel on joue tous ensemble pour identifier en premier l'amibe désignée par les dés. Le premier dé à observer est celui du labo (ici le bleu avec sens de la flèche noire). Ensuite, forme, couleur et texture sont repérés : ici, bicorne violet/bleu à taches. Mais, mais, mais, attention aux éventuelles tuiles de mutation traversées : ici ce n'est plus un bicorne mais un fantôme qu'il fallait trouver ! Du coup, l'amibe à identifier est celle marquée d'un jeton rouge. Assez facile... sur cet exemple ;-)



      Tristan vient de jeter les dés pour l'identification suivante. A noter que, si l'on se trompe, on doit se défausser d'un jeton précédemment collecté et que la partie s'achève quand un joueur totalise 5 jetons. Tout simple, mais efficace...



      Fin de notre première manche, puisque j'atteins les fameux 5 jetons. A noter qu'avec les grilles d'aération, l'identification de l'amibe est parfois hallucinante : on "saute" toutes les tuiles entre une grille et la suivante...        


    Voici un tirage de dés qui promet une belle empoignade... 


    Mais en fait non, c'était assez facile : on part du labo rouge en bas à gauche, sans de la flèche blanche, puis on saute les tuiles entre les deux grilles, puis on fait muter notre bicorne en fantôme, et le tour est joué... 


    Tristan s'en sort de mieux en mieux, lui qui avait eu beaucoup de difficultés pendant plusieurs tours. C'est d'ailleurs le seul vrai défaut du jeu : ce sont souvent les mêmes qui y arrivent et les mêmes qui ne s'en sortent pas... 


    Fin de la deuxième manche, que je remporte à nouveau...

    Bilan synthétique :

    On a aimé
    - Le look des composants du jeu, super attractifs,
    - Le système de jeu, hyper futé, pour un jeu bien fun et où tout le mond ejoue ensemble,
    - Le renouvellement des parties, en raison du placement aléatoire des tuiles...

     

    On a moins aimé
    - La récurrence sur le nom du vainqueur : il faudrait utiliser systématiquement une variante pour lisser cet effet...

     

    Scores de la partie (deux manches) :

     

    Maitena : 2 puis 2
    Tristan : 0 puis 1 

    Ludo le gars : 5 puis 5

     

    Note du jeu (sur cette partie) : 14 / 20


    Durée de la partie : 15 minutes par manche

     

     

     

     

    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :