• [20/04/2013] Keyflower

    Parmi les très nombreux sortis pour Essen 2012, l'un d'eux a énormément fait parler de lui : Keyflower, chez R&D Games, un jeu pas uniquement de Richard Breese... En effet, pour ce jeu, comme pour Keymarket l'année précédente, le talentueux auteur de la série des Keychoses s'est entouré d'un co-auteur et, pour le coup, on peut dire que leur collaboration a donné naissance à un jeu très malin et extrêmement vicieux... Le compte-rendu qui suit devrait vous permettre de vous en rendre compte !
    A noter que Gigamic le propose depuis peu en France avec une règle française...

     

    KEYFLOWER : 

     

      La boîte est superbe, tout comme la plupart des graphismes de ce jeu, entièrement réalisés par Juliet Breese, la soeur de Richard. Petit bémol pour les tuiles, où les icônes "bouffent" littéralemement la finesse des illustrations...   
     


      En début de partie, chacun dispose de 8 meeples (jaunes, rouges et bleus) piochés au hasard depuis un sac noir. Chacun a reçu aussi 2 tuiles d'hiver (à 5 joueurs) parmi lesquelles il devra en sélectionner au moins une en fin de partie (pour la mise aux enchères de la dernière saison, l'hiver). Et on a une tuile de départ, devant le paravent, représentant notre foyer...



      Mes deux tuiles hiver : la cathédrale qui rapportera 12PV sans aucune condition autre que de l'acheter en hiver, et le joallier, lequel rapportera 2PV par cylindre d'or en fin de partie. Du coup, je sais déjà que je vais essayer d'amasser des meeples normaux ou des spéciaux (verts) pour être en capacité d'acheter la cathédrale à la fin, tout en collectant un maximum d'or car les cylindres en question me rapporteront dans tous les cas que j'achète cette tuile ou non (1PV par cylindre d'or dans tous les cas)...     


      Au centre de la table, on a installé les 9 tuiles (à 5 joueurs) de printemps et, à gauche, les 5 bateaux chargés de renforts d'ouvriers et d'éventuelles tuiles de talent (pioche, scie ou enclume). Le tour d'un joueur est assez simple : il place un ou plusieurs meeples de la même couleur soit sur une tuile soit à côté d'une tuile (contre son côté attribué autour de l'hexagone). S'il les place sur la tuile, il en exécute l'action, s'il les place à côté, c'est une enchère pour s'approprier la tuile en fin de saison...     


        Le jeu est très déroutant, avec cette double-utilisation des meeples et la très grande liberté d'action, puisque l'on peut aussi bien poser ses meeples sur les tuiles qu'autour, sur l'étalage ou, surtout à partir de la deuxième saison, chez soi ou même chez les autres ! A noter l'immense subtilité du jeu : on doit suivre à la couleur sur et à côté des tuiles. Du coup, un zeste de bluff, matiné de prise de risque et de course à ses propres priorités, vient guider nos choix...     


    Fin de la première saison, le printemps, avec la remise dans le sac des meeples placés autour des tuiles et ayant permis de les gagner (les perdants les récupèrent et ceux placés dessus vont au joueur acquéreur de la tuile). L'attribution des tuiles se déroule comme suit : Fabrice en gagne une (mais avec 3 meeples jaunes dessus !), Fred en remporte deux, Jean-Luc en gagne deux, Tristan s'empare de trois tuiles et moi-même de une seule. Ensuite, en fonction des enchères des tuiles d'ordre du tour, on choisit son bateau d'approvisionnement (Fabrice en 1er, Fred en 2ème, Tristan en 3ème, moi-même en 4ème + pion de 1er joueur et Jean-Luc en dernier)....  



      Voici les bateaux proposés pour cette fin de printemps : doit-on prendre un maximum de meeples pour l'été qui arrive ? Doit-on privilégier la couleur au détriment de la quantité ? Doit-on choisir en fonction des tuiles de talent proposées sur certains bateaux ? Autant de questionnements subtils auxquels nous n'avons pas vraiment les réponses mais, comme c'est la fin de notre première saison de notre première partie, on opte tous pour le nombre de meeples comme choix discriminant...     


        Petite vue en fin de printemps, juste avant que je récupère mon meeple rouge placé dans mon domaine, puisque je l'ai utilisé pour améliorer ma tuile de foyer. Je n'ai pas non plus pmacé ma tuile acquise aux enchères. Comment l'ai-je retournée ? J'avais récupéré deux cylindres de fer (noirs) sur une actiion de tuile à l'étalage ainsi qu'un cylindre de pierre (gris). Ensuite, avec mon meeple rouge placé sur mon foyer, je n'ai pas utilisé mon déplacement de 1 (les cylindres étaient au bon endroit) mais j'ai profité de la capacité d'amélioration, en défaussant un cylindre gris et un noir pour la retourner. a présent, j'ai une capacité de déplacement de 2 et elle vaudra 5PV à la fin... 


      Voici les bateaux de la deuxième saison, l'été, sachant que l'un d'eux a été retourné puisque le symbole du soleil ne figurait sur le côté A (bateau du milieu). On constate que l'approvisionnement est réduit. On peut aussi commencer à s'imprégner de l'objectif de fin de partie de ce bateau : PV en lien avec le nombre de tuiles de cours d'eau reliées dans son domaine...       


    Pour attaquer l'été, je dispose de deux tuiles connectées par une route, ma tuile de départ et une tuile me permettant contre placement d'un meeple jaune dans le sac (+1 de n'importe quelle couleur sur la tuile) de récupérer un vert. Le souci, c'est que je suis un gros naze car je n'ai aucun meeple jaune en réserve :-( 


      Après quelques finesses tactiques coûteuses pour obtenir un meeple vert (j'ai posé un meeple bleu sur la tuile en convertissant à l'étalage + 1 dans le sac), je m'adjuge automatiquement la tuile de bateau d'été du bas. En effet, à moins que quelqu'un revienne me taquiner avec des meeples verts, personne ne peut me la reprendre...  


    Le jeu invite clairement à la réflexion et il serait dommage de juste le pratiquer en dillettante... ici, on peut voir que Fabrice se prend bien la tête et fait chauffer ses neurones ! 


      Fin d'été et attribution des tuiles acquises aux enchères : une pour Fabrice, trois pour Fred, deux pour Jean-Luc, une pour Tristan et deux pour moi. Les tuiles d'ordre du tour me permettent de conserver le meeple violet de 1er joueur pour l'automne à venir...     


      Petite vue générale avant l'attaque de la 3ème saison, la dernière avant la mise aux enchères de nos tuiles d'hiver. Il ne vous aura pas échappé que je suis à la rue complète au niveau des meeples disponibles pour cette manche : 4 en tout et pour tout !!!     


      Tristan a l'air dépité mais c'est un leurre : il joue bigrement bien et combote à fond (comme d'hab' diront certains)... 


      Oh la grossière erreur de règle ! Ouh que c'est vilain !!! On a oublié de retourner trois tuiles de bateaux !!! On continue quand même pour ne pas fausser les enchères, même si, de manière globale, nous ne devrions pas avoir autant de meeples en renfort en prévision de la 4ème saison...   


      Et voici la configuration une fois que nous avons tous passé consécutivement. Cette fois, Fabrice empoche une tuile, Fred encore trois (il en a trop et ne les fait pas fructifier), Jean-Luc deux, Tristan deux et moi-même péniblement une...   


      Après avoir sélectionné chacun ou ou deux tuiles hiver à mettre en vente, elles sont mélangées et deviennent l'étalage de la dernière saison.En ce qui me concerne, j'ai décidé de ne pas mettre en vnete celle sur l'or car je redoutais que Fabrice en profite plus que moi et je n'étais pas persuadé d'avoir les reins assez solides en meeples pour obtenir aussi la cathédrale...   


      Vue de la situation depuis ma lorgnette personnelle. On constate que j'ai quelques meeples en réserve mais, surtout, que j'ai une série de trois talents différents + deux sur trois d'une seconde série (il me manque la scie). Ma stratégie devient claire : je vais essayer de convertir mes meeples jaunes en verts, en profitant d'avoir retourné ma tuile au tour précédent. Puis, je vais essayer de remporter l'enchère de la cathédrale et celle liée aux séries de talents différents. Ainsi, je peux escompter pas moins de 32PV avec ces deux tuiles (à condition de dénicher une scie en même temps)...   


      Ca commence mal, mais alors très mal : Jean-Luc pose un meeple vert contre la cathédrale puis Tristan fait de même autour de la tuile aux talents ! Arghhhh... les deux que je visais ! Du coup, je vais effectivement devoir convertir d'abord mes meeples jaunes en vert pour, ensuite, venir m'y battre (au départ je pensais placer mes 4 rouges contre l'une des deux). En même temps, si je réussis deux conversions successives, je ne serai pas loin de m'assurer les deux tuiles (puisque obligatoirement enchérissables avec du vert)...     


      Bien, je viens de réussir mes deux conversions vertes, ce qui me donne pas mal de puissance pour les deux tuiles sus-citées. Il me faudra une scie, je ne dois pas oublier et ça commence à me chicaner... En effet, il me semble que je n'ai qu'une manière de l'avoir : utiliser le pouvoir d'une tuile de Tristan, lequel me permet de piocher un talent caché (chance, Ô chance)...   

      Je n'ai pas eu de chance au tirage :-( au contraire de Fabrice, lequel défausse un talent pour en piocher deux, suite à l'utilisation d'une tuile de Fred. On verra, après la partie, que ses deux pioches obtenues à cet instant sont tout simplement providentielles ! Sinon, pour info, j'ai raté le coche, stupide que je suis : j'ai investi la tuile n°1 d'ordre du tour au lieu de la n°4, oubliant que le meeple violet aurait pu me servir de scie...    


      Vue des enchères réalisées par chacun juste avant l'attribution des tuiles. Fabrice en récupère deux, Fred aussi, Jean-Luc aucune, Tristan deux et moi-même une (j'ai laissé tomber celle liée aux talents, car je ne pouvais plus assurer deux séries et j'ai préféré utiliser un de mes deux meeples verts restants pour aller profiter de la mine d'or de Fabrice, lequel n'a donc pas pu s'en servir lors de l'hiver !)...     

      Voici la situation des tuiles d'ordre du tour, sachant que là, on les achète pour les placer dans son domaine, chacune rapportant 1PV par tuile adjacente bien connectée. Je suis vraiment dégoûté de mon mauvais choix de mise car j'ai perdu 20PV dans l'affaire !!! Certes, je n'aurais pas fait le reste de mes actions si j'avais investi mes 2 verts sur la tuile liée aux talents, mais quand même...    


      L'ordre du tour me permet quand même de choisir en premier quel bateau je vais placer chez moi. Ce sera celui du bas, lequel me rapporte 2PV et me permet de procéder à une amélioration gratuite dans mon domaine (retournement de mon joallier pour 7PV)...   

      La partie est terminée et voici le rentable domaine de Fabrice, franchement bien optimisé et cohérent : il a pu prendre le bateau idéal pour lui (8PV liés aux chevaux) et, surtout, il a pas moins de 5 tuiles de talents identiques pour un gain de 15PV !!! 


      Le domaine de Fred pose problème : il est extrêmement développé mais n'a aucune cohérence et s'avère absolument pas rentable du tout. A sa décharge, il nous a dit en cours d'été qu'il ne sentait pas le jeu et il a accepté de finir la partie quand même afin qu'on puisse tous aller au bout. Rien que pour ça, merci à lui !  

      La zone de Jean-Luc, compacte, avec plein de cylindres un peu partout, malheureusement pas assez bonifiés. Son score restera donc assez décevant mais je crois qu'il a suffisamment apprécié le jeu pour y rejouer et forcément faire mieux la prochaine fois !    


      Le domaine de Tristan ressemble à un grand serpent :-) Il faut dire qu'il visait la tuile du plus grand chemin que Jean-Luc a prise (je m'interroge d'ailleurs : n'est-ce pas une boucle qu'il faut réaliser ?). Il réussit un bien joli score, bravo à mo gone, épatant de partie en partie...    

      Et voici ma zone finale, correcte mais sans que j'ai pu revenir sur Fabrice, lequel nous met quand même une sacrée belle tôle !!!  

    Bilan synthétique :

    On a aimé
    - Le look de la boîte et la bonne lisibilité de l'ensemble des composants du jeu,
    - Le renouvellement immense et prévisible des parties, en raison du matériel inutilisé à chaque partie,
    - La grande tension autour de la table, palpable, assortie de prise de risque, de bluff et d'opportunisme,
    - L'obligation de suivre à la couleur lors des enchères et des activations de tuiles,
    - La possibilité de déplacer ses meeples "perdants" lors des enchères et l'interdiction de déplacer ses meeples "gagnants",
    - La contrepartie d'aller jouer ses meeples chez les autres : ils les conservent !!!
    - La simplicité de la règle, finalement, une fois passée la découverte pénible des pouvoirs de certaines tuiles.

     

    On a moins aimé
    - La longueur de la partie à 5 joueurs et la difficulté de tout voir, partout. Mais on me l'avait dit que 5 était une configuration délicate pour démarrer, donc je n'en tiens pas vraiment rigueur au jeu...
    - Un manque d'emballement de type coup de coeur, mais cela devrait changer au fil des parties (je le pense vraiment car ce jeu a un potentiel immense et ne se révèle pas totalement à la première partie)...

     

     

     

    Scores de la partie :

     

        Valeur des tuiles Bonus des tuiles Or Total
    Fabrice 7+5+5+3 4+15+8+5 3 55
    Fred 5 3+3+2 1 14
    Jean-Luc 7+5+3+3+3 4+2 3 30
    Tristan
    3+5+3+5 0+9+10+2 1 38
    Ludo le gars
    12+2+7+5 4 7 37
     

     

    Note du jeu (sur cette partie) : 15 / 20


    Durée de la partie : 2 heures 45 minutes

     

     

     

     

    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



  • Commentaires

    1
    Lundi 22 Avril 2013 à 14:46
    deepdelver

    Bonjour Ludo,

    Je verrai ce soir les photos (impossible depuis le boulot), mais je me réjouis que tu ais pu faire ta première partie de Keyflower. Jamais joué à 5 ou 6, et c'e'st vrai que cela doit devenir illisible (qui fait quoi chez lui ?). Un jeu très bon à 2, 3 et 4. Et en effet, la plus longue route est en fait la plus longue boucle. Donc faire une route toute droite n'aurait pas aidé ton gone.

    A bientôt

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :